Test des gilets de protection gonflables RXR

03/11/2016  Par Fabmx1 
3


Editor's rating
8.5

RXR est une marque spécialisée dans les protections pour le motocross (utilisée notamment par Dylan FERRANDIS), mais aussi pour l’équitation. Conscient de l’enjeu sécuritaire dans notre sport, cette dynamique société cherche à s’implanter dans le monde du BMX. Ce sont donc leurs deux gilets qui ont été passés au crible par FABMX1. Le gilet « Impact », produit basique de la gamme et le gilet « Bullet » qui est un produit plus abouti. Claude Vuillemot, champion et pionnier du BMX que l’on ne présente plus, aidé par des jeunes pilotes (Valentin Vuillemot, Matis et Elsie Léonard), a pris le temps de tester au mieux ces solutions méconnues de protections offertes par RXR…

dsc02462

(Texte: Claude Vuillemot/ Photos Claude Vuillemot/Léonard)

La technologie utilisée pour ces protections est assez particulière. Si l’on revient quelques dizaines d’années en arrière, les gilets (ou coque) ont été créés en motocross pour se protéger des projections de pierres. Il s’agissait alors de carapaces, dotées de pièces de plastiques rigides. Au fil du temps, ces gilets ont évolué pour devenir plus protecteurs en cas de chutes, et en particulier au niveau du dos. Mais souvent, ils restent seulement dotés de quelques renforts en mousse et plastique.

dsc02434

Une technologie employée assez proche de l’air bag.

Pour créer ses protections, RXR s’est posé une toute autre problématique : comment réduire l’onde choc pour minimiser les traumatismes ? C’est de là qu’est né le concept ASA. Air Shock Absorber est un système de coussin d’air muni de compartiments et de cloisons. Ce labyrinthe permet aux flux d’air lors de chocs violents,  de venir se contrarier et de ce fait d’absorber l’énergie de l’onde de choc. La règle étant que toute énergie ne peut être dissipée que par l’intermédiaire d’une déformation. RXR a déposé un Brevet international et offre une des solutions la plus performante sur le marché en matière de protection.

dsc02477

Comment ces gilets sont-ils constitués ?

Il s’agit d’une structure gonflable, entièrement souple qui accompagne le corps dans tous ses mouvements. Le modèle impact est entièrement pourvu de parties gonflables. Le modèles Bullet associe des plaques de plastiques, de la mousse haute densité et des zones gonflables. Livré avec une pompe, il faut vérifier régulièrement la pression, qui se régule grâce à une valve automatique.

dsc02532

Des jeunes pilotes ont donc testé pour vous les deux modèles proposés par RXR.

dsc02571

Elsie, cadette du pôle espoir de Dijon nous livre ses impressions. « J’ai trouvé que la coque était assez confortable à porter et pas trop rigide. Elle a l’air de bien protéger. Le design est plutôt joli. Tout est bien, seulement il faudrait juste qu’il y est plus de protection aux épaules. »

dsc02530

Effectivement, que ce soit le modèle Impact ou le Bullet, ni l’un ni l’autre n’est doté de protections au niveau des épaules et des coudes. Pour le BMX, c’est une petit manque et certainement un des points faibles. Néanmoins, la protection du thorax semble être bien plus aboutie que les modèles concurrents sur le marché. Ces gilets protègent efficacement les organes vitaux sur la partie avant du thorax. Ils sont également prévus pour amortir les chocs au niveau de la colonne vertébrale.

dsc02410

Les tests labo sont éloquents et prouvent l’efficacité des cousins d’air.

Comme le démontre cette vidéo ci-dessous. La marque RXR a incontestablement privilégié les organes vitaux.

Réduits à la zone du tronc, ces gilets gagnent en légèreté et en mobilité au niveau des épaules. Pour ceux qui souhaiteraient accroître le niveau de protection, les gilets peuvent être associés à un Kit Predator pour la protection des épaules et des coudes. Il est également possible d’associer ce gilet avec un Neck Brace même si la marque déconseille cette utilisation. Pour ce faire, il vous suffit de détendre les sangles des épaules.

rxr-protect-shoulder-and-elbow-protection-predator-kit-jpg

RXR KIT PREDATOR vendu 70€

Réglable au niveau des épaules et des sangles latérales, ces protections existent en 3 tailles, M / L /XL, couvrant une large partie des gabarits. Dommage pour les petits qui ne pourront pas trouver de protection à leur taille. Ils ne peuvent être utilisés qu’à partir d’1.30m. Le type de modèle requis dépend à la fois de la taille mais aussi du poids du pilote. Au niveau du poids, ces gilets pèsent 1 kg.

dsc02531

Ce sont des modèles conçus au départ pour le motocross, qu’en est-il pour un usage BMX ?

Matis, pilote cadet régional qui utilise habituellement une protection nous donne son avis : « C’est une coque différente par sa forme par rapport aux autres protections que j’ai porté auparavant, donc un petit temps d’adaptation a été nécessaire. En roulant avec, j’ai d’abord été surpris par le poids de ce gilet que je ne pensais pas aussi léger. La tenue au corps est également très bonne. En effet la coque reste bien collée au corps et on ne doit pas la remettre en place après chaque passage. Personnellement je roule très « bas » sur mon vélo ce qui implique parfois des contacts entre mes jambes et la protection avant. On s’y habitue et s’y adapte facilement. En définitive j’ai beaucoup apprécié rouler avec ce nouveau produit qui m’a paru en plus de cela très sécuritaire. »

dsc02561

Lorsque le gilet est neuf, il est encore assez rigide et il faut quelques séances avant qu’il se « fasse ». Ensuite, les réglages des sangles sont importants pour bien apprêter le gilet et le plaquer au corps. Sur les premiers passages de bosses en manual, le travail d’ouverture des bras vers l’avant a entraîné une légère gêne. Mais après avoir opéré les bons réglages, plus aucun souci. On roule sans plus penser à ce que l’on porte et il n’y a pas plus de problème qu’avec un autre gilet.

En revanche, ces gilets n’absorbent pas la transpiration et il faut s’attendre à « mouiller » le maillot

En flexion importante du buste vers l’avant, la partie avant du gilet a tendance à rester un peu trop rigide et donne l’impression de remonter. Cela reste très acceptable pour qui veut privilégier la sécurité par rapport au confort.
Au niveau de l’entretien, puisqu’il n’y a aucune pièce de tissu, le lavage est simple et rapide. En revanche, ces gilets n’absorbent pas la transpiration et il faut s’attendre à « mouiller » le maillot surtout lors d’une session en pleine chaleur.

dsc02481

Le petit plus  !

Les gilets de protection RXR PROTECT sont personnalisables. Des kits stickers peuvent être fournis pour customiser votre protection en venant s’appliquer sur les parties avant et arrière. Le site RXR propose des cadres vierges en téléchargement.

sans-titre-1

En conclusion :

Ces gilets s’avèrent être très confortables à l’usage. Ils n’altèrent pas l’aisance sur les gestes techniques. Le look est plutôt original et sympa. La personnalisation pourra vraiment s’avérer utile pour vous démarquer!

Au niveau protection, nous sommes convaincus que ces produits sont très performants. Le seul véritable bémol pourrait concerner le tarif. Mais il s’agit d’un produit qui n’est pas comparable en termes de protection avec des coques classiques et la sécurité n’a pas de prix. Le modèle Impact sort à 149,00 € tandis que le Bullet est annoncé à 299,00 €. Dommage qu’il ne s’adresse pas aux plus jeunes car on ne peut l’utiliser qu’à partir d’1.30 m…


Site RXR:

https://rxrprotect.com

***TESTEZ LES GILETS RXR à l’indoor de ST ETIENNE ! ***

Ces gilets seront présentés et disponibles en test lors de l’Indoor de St Étienne sur le stand WENRO (société BridGe SPORTS Distribution) qui va distribuer la marque. Pour de plus amples infos: 06 08 82 71 65 / gmarignan@wanadoo.fr

capture-decran-2016-11-03-a-10-00-53

RXR est une marque spécialisée dans les protections pour le motocross (utilisée notamment par Dylan FERRANDIS), mais aussi pour l’équitation. Conscient de l’enjeu sécuritaire dans notre sport, cette dynamique société cherche à s’implanter dans le monde du BMX. Ce sont donc leurs deux gilets qui ont été passés au crible par FABMX1. Le gilet « Impact », produit basique de la gamme et le gilet « Bullet » qui est un produit plus abouti. Claude Vuillemot, champion et pionnier du BMX que l'on ne présente plus, aidé par des jeunes pilotes (Valentin Vuillemot, Matis et Elsie Léonard), a pris le temps de tester au mieux ces solutions méconnues de protections offertes par RXR... (Texte: Claude Vuillemot/ Photos Claude Vuillemot/Léonard) La technologie utilisée pour ces protections est assez particulière. Si l’on revient quelques dizaines d’années en arrière, les gilets (ou coque) ont été créés en motocross pour se protéger des projections de pierres. Il s’agissait alors de carapaces, dotées de pièces de plastiques rigides. Au fil du temps, ces gilets ont évolué pour devenir plus protecteurs en cas de chutes, et en particulier au niveau du dos. Mais souvent, ils restent seulement dotés de quelques renforts en mousse et plastique. Une technologie employée assez proche de l’air bag. Pour créer ses protections, RXR s’est posé une toute autre problématique : comment réduire l’onde choc pour minimiser les traumatismes ? C’est de là qu’est né le concept ASA. Air Shock Absorber est un système de coussin d’air muni de compartiments et de cloisons. Ce labyrinthe permet aux flux d’air lors de chocs violents,  de venir se contrarier et de ce fait d’absorber l’énergie de l’onde de choc. La règle étant que toute énergie ne peut être dissipée que par l’intermédiaire d’une déformation. RXR a déposé un Brevet international et offre une des solutions la plus performante sur le marché en matière de protection. Comment ces gilets sont-ils constitués ? Il s’agit d’une structure gonflable, entièrement souple qui accompagne le corps dans tous ses mouvements. Le modèle impact est entièrement pourvu de parties gonflables. Le modèles Bullet associe des plaques de plastiques, de la mousse haute densité et des zones gonflables. Livré avec une pompe, il faut vérifier régulièrement la pression, qui se régule grâce à une valve automatique. Des jeunes pilotes ont donc testé pour vous les deux modèles proposés par RXR. Elsie, cadette du pôle espoir de Dijon nous livre ses impressions. « J'ai trouvé que la coque était assez confortable à porter et pas trop rigide. Elle a l'air de bien protéger. Le design est plutôt joli. Tout est bien, seulement il faudrait juste qu'il y est plus de protection aux épaules. » Effectivement, que ce soit le modèle Impact ou le Bullet, ni l’un ni l’autre n’est doté de protections au niveau des épaules et des coudes. Pour le BMX, c’est une petit manque et certainement un des points faibles. Néanmoins, la protection du thorax semble être bien plus aboutie que les modèles concurrents sur le marché. Ces gilets protègent efficacement les organes vitaux sur la partie avant du thorax.…

Gilet RXR

Confort
8.9
Protection
9.7
Ergonomie
8.8
Aération
8.1
Prix
7

8.5

User Rating: No Ratings Yet !
9










3 Commentaires

Dommage que le bas du dos ne soit pas protégé… Les lombaires et le coccyx ont été complètement oubliés par ce fabriquant. Copie à revoir ….


Le prix de ce produit le réserve aux pilotes haut de gamme.
Sortir un modèle enfant à moins de 110€ euros serait l’idéal .


la troy lee est une référence mais aucun « constructeur » ne s’y attaque, pourquoi se battre à faire des produits chers et sans protections latérales ??



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
INSPYRE se dévoile en vidéo La nouvelle marque INSPYRE se dévoile avec une sympathique vidéo: "Les premiers vélos Inspyre viennent de débarquer...