Test cadre TFS, rareté américaine…

28/12/2014  Par Fabmx1 
0


Editor's rating
8.1

La marque TFS (Twenty Four Seven) n’est quasiment pas connue en France et en Europe. Cette petite marque artisanale, sévit depuis 2012 sur le continent américain. Spécialisée dans les cadres de BMX, TFS fabrique « at home », et les produits siglés du Trèfle (logo TFS), sont tous fabriqués avec de l’alu ou de l’acier américain. Landry Pinel, parti en road-trip aux USA à l’occasion de la finale SX de Chula Vista, a acheté le cadre TFS « Response », chez un des plus gros shop des USA: J&R. De retour en France, nous l’avons testé. Après plus d’un mois de ride, voici le verdict de ce cadre à la conception simple.

_FAB9712

Tubes ronds, de gros renforts, jeu de direction à cuvettes, axe arrière standard, le cadre TFS fait dans la simplicité, il est presque mid-school…

Par Landry: « Au cours d’un récent road trip aux USA, j’ai pu me porter acquéreur du cadre TFS (Twenty Four Seven). Je l’avais remarqué quelques semaines auparavant sur le site de J&R Bicycles, en recherchant des cadres un peu exotiques et surtout, pas importés en France.

_FAB9716

Au niveau du poids, il est annoncé à 1.6 kilos, il oscille réellement aux alentours des 1.8 kg.

Quand je l’ai vu sur le stand J&R, je suis tombé amoureux. Un cadre d’aspect massif (mais moins que les cadres S-squared ou Avent Tr7), qui inspire la confiance avec de belles soudures et des renforts conséquents, notamment sous le down tube à la jonction avec la colonne de direction, ainsi que le triangle arrière haut qui présente une belle plaque de renfort usinée avec le trèfle TFS.

_FAB9707

Le triangle arrière est bien rigide avec un gros renfort et des haubans avec positionnement post seat-tube façon GHP.

Au premier abord, on sent que le cadre peut subir les pires abus, il ne bougera pas aussi facilement. Les bases arrières sont simples, sans fioritures, avec des tubes ronds et ovales de bonne section. Les américains de chez TFS sont allés au plus simple : Pas de BB30, pas de pattes arrières pour axe de 20mm, pas de cuvettes de direction oversize. La simplicité, souvent synonyme d’efficacité !

_FAB9782

Landry Pinel, entraîneur au club de Blagnac (31) a testé longuement ce TFS. Pesant 100 kilos, il confirme la solidité de ce cadre!

Du point de vue roulage, juste un mot:  plaisir ! Aucun temps d’adaptation par rapport au DK Professional V2 que j’avais, un TT de 21,25 et des bases arrières assez longues pour une bonne stabilité, aussi bien en saut qu’en manual. C’est un cadre rigide, réactif, qui ne bronche pas aux accélérations et qui réagit très bien aux pires abus d’un pilote d’un bon quintal !

_FAB9760_1

Sa facilité de prise en main et sa stabilité, permettent quelques excentricités en jump.

Que dire de plus, si ce n’est que parmi tous les cadres sur lesquels j’ai pu rouler, il se place dans le top 3 ! Et puis, ça fait toujours plaisir de rouler sur un cadre inconnu en France, la petite touche d’exclusivité…

_FAB9796

Très rare en France et répondant aux exigence de son pilote, ce TFS rend heureux son acquéreur.

Conclusion:
Marque originale et très peu connue, TFS propose un cadre sain, stable, facile à piloter et doté d’une bonne rigidité. Pas de grands reproches si ce n’est une conception simple, un peu datée, comme par exemple avec  le JDD et les cuvettes de directions classiques, alors qu’un jeu de direction intégré est devenu le standard. Aussi, pas de tubes préformés comme on en trouve sur les nouveaux cadres, et une couleur rouge, loin d’être éclatante. On sent que c’est une marque qui fait dans l’artisanal et la simplicité, mais avec du bon alu américain qui rime avec solidité et rigidité. N’est-ce pas là déjà de bons arguments pour se laisser tenter par l’exotisme et se démarquer des copains ? 

Capture d’écran 2014-12-22 à 14.03.45 copie

 

La marque TFS (Twenty Four Seven) n'est quasiment pas connue en France et en Europe. Cette petite marque artisanale, sévit depuis 2012 sur le continent américain. Spécialisée dans les cadres de BMX, TFS fabrique "at home", et les produits siglés du Trèfle (logo TFS), sont tous fabriqués avec de l'alu ou de l'acier américain. Landry Pinel, parti en road-trip aux USA à l'occasion de la finale SX de Chula Vista, a acheté le cadre TFS "Response", chez un des plus gros shop des USA: J&R. De retour en France, nous l'avons testé. Après plus d'un mois de ride, voici le verdict de ce cadre à la conception simple. Tubes ronds, de gros renforts, jeu de direction à cuvettes, axe arrière standard, le cadre TFS fait dans la simplicité, il est presque mid-school... Par Landry: "Au cours d’un récent road trip aux USA, j’ai pu me porter acquéreur du cadre TFS (Twenty Four Seven). Je l’avais remarqué quelques semaines auparavant sur le site de J&R Bicycles, en recherchant des cadres un peu exotiques et surtout, pas importés en France. Au niveau du poids, il est annoncé à 1.6 kilos, il oscille réellement aux alentours des 1.8 kg. Quand je l’ai vu sur le stand J&R, je suis tombé amoureux. Un cadre d’aspect massif (mais moins que les cadres S-squared ou Avent Tr7), qui inspire la confiance avec de belles soudures et des renforts conséquents, notamment sous le down tube à la jonction avec la colonne de direction, ainsi que le triangle arrière haut qui présente une belle plaque de renfort usinée avec le trèfle TFS. Le triangle arrière est bien rigide avec un gros renfort et des haubans avec positionnement post seat-tube façon GHP. Au premier abord, on sent que le cadre peut subir les pires abus, il ne bougera pas aussi facilement. Les bases arrières sont simples, sans fioritures, avec des tubes ronds et ovales de bonne section. Les américains de chez TFS sont allés au plus simple : Pas de BB30, pas de pattes arrières pour axe de 20mm, pas de cuvettes de direction oversize. La simplicité, souvent synonyme d’efficacité ! Landry Pinel, entraîneur au club de Blagnac (31) a testé longuement ce TFS. Pesant 100 kilos, il confirme la solidité de ce cadre! Du point de vue roulage, juste un mot:  plaisir ! Aucun temps d’adaptation par rapport au DK Professional V2 que j’avais, un TT de 21,25 et des bases arrières assez longues pour une bonne stabilité, aussi bien en saut qu’en manual. C'est un cadre rigide, réactif, qui ne bronche pas aux accélérations et qui réagit très bien aux pires abus d’un pilote d’un bon quintal ! Sa facilité de prise en main et sa stabilité, permettent quelques excentricités en jump. Que dire de plus, si ce n’est que parmi tous les cadres sur lesquels j’ai pu rouler, il se place dans le top 3 ! Et puis, ça fait toujours plaisir de rouler…
Stabilité
8.9
Efficacité
8.6
Vivacité
7.9
Prise en main
9
Fun
7.8
Look
6.5

8.1

User Rating: 3.55 ( 1 votes)
8








Vous aimerez aussi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
"BMX the movie", vendu à 1 million d'exemplaires...  En 1983, le champion anglais de l'époque Andy Ruffell (qui connaîtra ensuite un destin incroyable, que l'on va vous...