La famille de Kai nous donne des nouvelles !

01/04/2020  Par olivier fabmx1
0


La famille de Kai souligne le professionnalisme du personnel soignant mobilisé autour de Kai, nous souhaitons aussi rendre hommage au personnel soignant en France qui se mobilise tous les jours contre le COVID19. Un métier, une dévotion, bravo à tous pour votre action !

JOUR 42

Cela fait maintenant exactement sept semaines que Kai a chuté, et nous sommes soulagé de voir qu’il fait des progrès – de petits pas dans la bonne direction.

Une étape importante pour Kai est qu’il n’est plus sous assistance respiratoire et peut maintenant respirer de lui-même. Comme il n’est plus dépendant d’une machine pour respirer, il a pu quitter l’USI (unité de soins intensifs) et est maintenant en soins continus. Pendant qu’il était aux soins intensifs, Kai a bénéficié d’infirmières dévouée qui le surveillaient 24/24 7/7 pour s’assurer qu’il bénéficiait des meilleurs soins possibles pour franchir cette étape très critique. Il est connu que la majorité des gens restent aux soins intensifs moins d’une semaine, le fait que Kai y soit resté aussi longtemps est une bonne indication de la sévérité de sa blessure.

Nous avons été vraiment émerveillés par les soins et le professionnalisme apportés par le personnel des soins intensifs de Canberra. Il n’y a aucun doute que sans leur niveau incroyable de compétences, leurs infrastructures et leur habilité à prendre soin des patients gravement atteints, Kai ne serait pas là aujourd’hui. Que ce soient les docteurs ou les infirmières, tous étaient vraiment impliqués pour fournir un service exceptionnel et nous avons pu ressentir que Kai y était en de bonnes mains pendant qu’il y était. Comme nous n’avons aucune expérience avec les USI des autres hôpitaux, nous sommes certains qu’ils fournissent eux aussi des soins à un haut niveau similaire.

Quelques autres victoires de Kai durant ces quelques semaines : -1- Kai était sous médication extrêmement forte pour s’assurer qu’il ne bougerait pas. Les drogues dures ont été stoppées et ont disparu de son système. -2- La majeure partie des machines auxquelles il était relié ont été débranchées. Kai était sous contrôle pour son rythme cardiaque, sa pression sanguine et la pression de son cerveau et il y avait aussi le respirateur. – Toutes ces machines ont disparues. -3- Kai ouvre les yeux et regarde autour de lui.

Selon les neurochirurgiens, Kai a entamé le long processus de sortie de son coma. Les gens qui sortent du coma ne font pas que se « réveiller », mais passent par un processus de reprise de conscience graduel sur une longue période de temps qui pourrait durer des mois. C’est le début de la récupération. Les docteurs sont contents des progrès qu’il a déjà réalisé jusqu’à maintenant mais nous rappellent qu’ils ne peuvent pas prévoir le futur. Chaque cas est différent.

Merci pour les collectes de fonds

Pendant ce temps, un fantastique groupe d’amis s’est réuni pour organiser des enchères afin de collecter des fonds pour la récupération de Kai. Avec des pilotes du monde entier qui ont donné leurs maillots, leurs vélos, leurs plaques à numéro et autres choses. Pendant la semaine des enchères, les réseaux sociaux étaient emplis de personnes pour soutenir cette collecte de fonds pour Kai, et à la fin c’est plus de 45’000 AU$ qui ont été récoltés. – Nous avons été stupéfaits. Votre travail et vos efforts sont réellement appréciés. Merci beaucoup à toutes les personnes impliquées.

IL y a eu aussi une incroyable nuit de collecte organisée par notre amie Paula Griffiths dans le NSW, chez Ben Hidalgo de Holeshot Fitness il y a quelques semaines. Plusieurs personnes et organisations ont offert de formidables articles pour les mettre aux enchères. Beaucoup de monde y a participé, certaines personnes que nous n’avions plus vues depuis des années, faisant de cet événement un succès dans une ambiance fantastique. Le côté ironique, c’est que Kai aurait adoré être là. Mais s’il avait pu y être, il n’y aurait pas eu besoin de cet événement…

Quelques clubs en Australie ont organisé des courses, d’autres ont vendu des autocollants et des T-shirts #KaiFight77. Nous avons même entendu parler de jeunes pilotes en Angleterre vendant des autocollants durant les UK National Series. Le soutien pour Kai de la communauté du BMX, de Helensburgh où nous vivons et d’autres amis est juste incroyable. Nous sommes incroyablement touchés par les réponses et le soutien de personnes du monde entier. Il n’y a aucun doute que ça nous a aidé à rester forts et positifs.

Playlists Spotify

Beaucoup de gens ont pris le temps de créer des playlists pour Kai. Il y en a d’Australie, d’Angleterre, France, Japon et Italie, ce qui est incroyable. Quelques-unes sont pleines de “biiip”, d’autres sont correctes et toutes sont vraiment appréciées. Kai est un amoureux de la musique et nous lui passons constamment vos playlists. SVP, appelez vos playlists de cette manière “#KaiFight77 – votre nom » comme cela nous savons qui les a créées. Si vous n’avez pas encore écouté ses playlists sur Spotify, allez-y. Il y a de beaux morceaux.

La famille de Kai

Nous sommes toujours dans un AirBnB à environ 10’ de marche de l’hôpital. Ainsi nous pouvons aller rendre visite à Kai 2 ou 3 fois dans la journée sans avoir à nous inquiéter du trafic, du parking etc. Saya s’occupe de s’entraîner et de sa campagne Olympique. Elle a compris que les décisions prises pour optimiser son entraînement sont aussi pour le meilleur intérêt de Kai. Martin et Yuki essaient de rester occupés. Alors contactez-les si vous avez besoin de quelque chose.

Les gens nous demandent comment nous allons et c’est un peu difficile de répondre. Tous les parents veulent aider leurs enfants comme ils peuvent, mais dans ce cas, nous nous sentons vraiment inutiles – C’est le combat de Kai et le succès final (quel qu’il soit) dépend de lui. Nous devons aussi gérer le fait de ne pas savoir comment les choses vont tourner pour Kai. Nous devons aussi faire avec le fait que nous ne savons pas comment Kai se rétablira et jusqu’où il pourra aller.

De manière à rester positifs, nous essayons de nous focaliser sur ce que nous avons gagné et pas ce que nous avons perdu. On ne passe pas trop de temps à penser à quel point Kai était proche de son rêve de participer aux JO parce que ça n’aiderait pas. A la place, nous devons nous rappeler que nous avons failli le perdre il y a sept semaines et qu’il s’est battu pour être où il en est aujourd’hui. – Il y a de petits progrès tous les jours et nous sommes reconnaissants de tous ceux-ci. Les choses sont tellement meilleures qu’elles ne l’étaient il y a 42 jours.

Prochaines étapes

Chaque jour est différent pour Kai. Quelques jours seront bons, d’autres pas si bons. Mais ce que nous savons c’est que Kai va continuer à se battre jusqu’à ce que le job soit fait. C’est sa nature.

Le 1er Janvier 2020 Kai avait posté ceci sur Instagram

« Jusqu’où puis-je aller ? Jusqu’où voudrais-je aller ? Jusqu’où irais-je ? Une nouvelle opportunité de définir qui nous sommes et qui nous voulons être – Mais c’est à nous d’agir. Nous devons agir… Une année énorme est à venir. Jour après jour, un moment après l’autre. Allons-y »

Kai ne savait pas à quel point cette année allait être importante, ses objectifs ont été complètement réinitialisés et il va devoir redéfinir qui il est. Pour lui comme pour nous c’est vraiment ça…

Jour après jour, un moment après l’autre. Allons-y 

Salutations,

Martin, Yuki, Saya

 











Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
Annulation Massy et Caen ! Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint un communiqué relatif à des nouvelles annulations d’épreuves. Communiqué...