ITW: Moana Moo-Caille tire sa révérence…

29/09/2015  Par Fabmx1 
7


Après de nombreuses années à très haut niveau, Moana Moo-Caille vient de mettre un terme à sa carrière. Il était un devoir pour votre site Fabmx1.com, de rendre un dernier hommage par le biais d’une longue et très intéressante interview, d’un des pilotes les plus emblématiques de ces dernières années. Sans langue de bois et avec beaucoup de pertinence , il se lâche et revient sur toutes ses années BMX, ses joies et ses déceptions. Tu vas nous manquer Moana…

_FAB4197 copie

-Alors c’est définitif, tu arrêtes ta carrière en BMX ?

Et oui, il est temps pour moi de tirer un trait définitif sur la compétition et le haut niveau. Ce choix est mûrement réfléchi et je me sens étrangement beaucoup mieux dans ma peau depuis que je me le suis avoué.

-Quel a été le moment où tu t’es dit «c’est bon j’arrête !» ?

Je me le suis dit quelque temps après les Jeux. Ce fut un échec sportif certes, mais c’est surtout moralement que les choses ont été dures à accepter. Se dire qu’après 20 ans de BMX, des années d’entraînement, des moments douloureux, d’énormes sacrifices, que j’avais finalement loupé ma chance après quelques petits tours de piste…

Je suis comme un jeune rider terrorisé à l’idée de se dire devant une grosse double « j’y vais ou j’y vais pas »…

-Tu vas faire quoi maintenant, tu en es où de tes études de commerce, vie active ?

Je viens d’obtenir mon double diplôme au sein de l’IAE d’Aix en Provence et je terminerai d’ici quelques semaines mon stage au sein du service marketing de la Société Générale PACA. J’aime beaucoup ce que je fais, mais je suis actuellement en train de peser le pour et le contre entre postuler au sein d’un grand groupe ou tenter l’aventure entrepreneuriale afin de mener à bien un projet sur lequel j’ai bossé durant deux années dans le cadre de mes études. Tout est calibré, il n’y a plus qu’à, mais la transition est un peu stressante. Je suis comme un jeune rider terrorisé à l’idée de se dire devant une grosse double « j’y vais ou j’y vais pas »…

0039774

Je souhaite également garder un lien avec le monde de vélo, et vous verrez d’ici peu un projet sortir de terre autour du marketing et de la communication et qui, je l’espère, apportera un petit plus à la discipline.

-Tu bosses sur une vidéo de fin de carrière également ?

Oui effectivement, j’ai eu l’envie de réaliser une dernière web-vidéo avant de baisser le rideau. Cet été, nous avons passé quelques jours étalé sur plusieurs semaines à filmer par-ci par-là. C’est Vincent De La Rue qui s’y colle et j’espère que le résultat vous plaira. J’en profite pour remercier les personnes qui m’ont accompagné sur ce projet à savoir Stay Strong, Hercules, Société Générale, Rad Distribution, Trek Bicycle, Rainbow Colors et ABP Import/Profile.

_FAB4215

(La suite de cette interview réservée aux abonnés Premium FABMX1. Retrouvez son analyse des J.O 2012, ses pires et meilleurs moments de sa carrière, ce qu’il gagnait, son avis sur les différents aspects du BMX, etc.)

Abonnez-vous et vivez 100% de l’expérience Fabmx1.com : Abonnez-vous et vivez 100% de l’expérience Fabmx1.com. Profitez en ce moment de l’offre exceptionnelle ! Avec l’abonnement, un t-shirt FREEVISION d’une valeur de 15€90 offert…

Logo abo Membre

 

 









Vous aimerez aussi




7 Commentaires

Merci à lui d’avoir tant apporté au sport, et de m’avoir fait rêver toutes ces années ! Bonne chance pour la suite, Monsieur Moo Caille !!!


Très bel itw,un très bon pilote et sportif avec un vrai potentiel humain.all the best Moo-Caille.


Même avis, super boulot pour un pilote qui à toujours été sympa sur les courses; toujours dispo pour une photo, un autographe ou un sourire. Un mec bien.


un grand Pilote, un grand Monsieur, un grand Ami. J’attends la suite de son histoire avec le BMX impatiemment ;-)


Un grand pilote français et plein de souvenirs : sa victoire en plate à Vallet, son titre de champion du monde junior, son style, son sourire brite, 974 rpst, etc.
Bel interview, merci MMC et merci Fabmx1 :)


Je ne sais pas si Moana lira ce post, mais dites lui qu’en 2012, année ou j’ai ressenti que la passion revenait j’étais comme un fou devant les JO grâce aux Français et à Moana bien entendu ! Il a contribué à me redonner la flamme, et c’est bien ça qui est important dans le sport et la vie en général, ce que nous transmettons aux autres… ;)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
SX RD5: PHILLIPS & PAJON titrés ! BREAKIN NEWS ! Incroyable finale de la coupe du monde de Supercross à ROCK HILL ! Chez les hommes c'est Maris STROMBERGS...