ITW Magalie POTTIER: En style libre !

13/10/2017  Par Fabmx1 
0


Magalie Pottier, une des plus grandes championnes du BMX Français fraîchement retraitée de la race, après avoir terminé ses examens pour être kiné, entame un retour en compétition sur un 20″ ! Mais attention, changement radical de discipline pour Magalie car c’est maintenant en Freestyle qu’elle va exprimer tout son talent ! Fallait en savoir plus sur cette nouvelle assez inédite d’une championne de race qui se lance dans la compétition Freestyle. Elle nous explique tout dans cette interview…

Photos FFC/P.Pichon

-Alors Magalie, que deviens-tu ?

Tout va bien, j’ai terminé mes études de kiné en juin dernier. Une année  finalement assez difficile car j’ai beaucoup travaillé pour avoir mon diplôme. J’étais très investie dans les études et côté BMX je ne savais pas trop ce que j’allais faire par la suite. Mais récemment on m’a proposé de venir essayer le BMX en park car la discipline a besoin de féminine surtout pour l’échéance des nouveaux championnats du monde de Freestyle en Chine…

MAGALIE-POTTIER26

En fait, depuis des années j’avais envie d’aller au FISE à Montpellier…

-Tu connaissais le monde du freestyle?

Non pas vraiment car je suis dans la race depuis 20 ans et complètement investie et concentré dans ce sport. J’avais déjà été sur des skate parks mais sans plus…

-Mais quel a été l’élément déclencheur pour se lancer dans le free, car c’est quand même très différent de la race ?

En fait, depuis des années j’avais envie d’aller au FISE à Montpellier, mais j’avais jamais l’occasion car il y avait toujours une course de race à ce moment-là. Là, au printemps je suis allé le voir, ça m’a donné goût, j’ai beaucoup aimé l’ambiance. J’ai pu discuter avec Serge Froissart qui s’occupe de l’équipe de France de Freestyle, ainsi qu’avec les tops Français comme Anthony Jeanjean, JB Peytavit, et le courant est bien passé. Ensuite lors d’une démo à Paris pour les JO 2024, Istvan Caillet (top freestyler) m’a prêté son vélo pour tester et ensuite en août on m’en a commandé un avec les conseils de Patrick Guimez.

MAGALIE-POTTIER36

-Tu es reparti en te disant « je vais faire du freestyle » ?

Non, avec le nouveau vélo j’ai ridé par chez moi, puis je me suis décidé car j’ai aimé ces nouvelles sensations. Et puis c’est une nouvelle expérience, une façon aussi de pouvoir partager avec les autres ce que je connais de la race.

MAGALIE-POTTIER28

 J’étais à des années-lumière de m’imaginer en Freestyle !

-Ok mais de là à te voir quelques mois après, sélectionnée en Équipe de France, c’est assez énorme, on ne t’attendait pas là franchement !

Oui, même moi je ne m’y attendais pas j’avoue ! Je sortais juste de mon diplôme, j’étais à des années-lumière de m’imaginer en Freestyle ! M’imaginer faire des backflips et tout ça, mais waouh !!! Mais au final, tout est allé très vite car les échéances sont courtes avec la prochaine Coupe du monde (5 novembre) et les championnats du monde qui se déroulent en Chine  (Chengdu) en novembre. Et donc après le second round de la Coupe de France de Freestyle, j’ai été qualifié pour participer en Équipe de France à la dernière coupe du monde et aux  championnats du monde…

Article UCI sur les championnats du monde Urban Cycling UCI

Capture d’écran 2017-10-12 à 11.38.55

-Oui justement, parlons-en de cette qualification, c’était à Strasbourg au Stride, ça s’est déroulé comment ?

Oui c’était pour le second round de la Coupe de France à Strasbourg au Stride, on n’était pas beaucoup de féminines mais je termine seconde derrière Alexia Dejoie. La semaine juste avant j’ai eu la chance de rouler au Stride sur les pumptracks, le park, le bac à mousse. Ça m’a fait beaucoup de bien.

PODIUM-DAMES

Rien que de descendre d’un quarter, c’est loin d’être évident la première fois !

-Tu rentres déjà des tricks ?

Pour l’instant j’essaye de bien me familiariser avec le park, les courbes. Sinon, je reviens d’un stage avec Patrick Guimez et j’ai appris le Disaster, Tail-Tap et manual dans le bowl ! Faut encore que je me familiarise avec le park et apprendre les bases du freestyle. Rien que de descendre d’un quarter, c’est loin d’être évident la première fois !

MAGALIE-POTTIER15

-Tu t’entraînes où ?

Je suis revenu chez mes parents à Nantes donc je vais rouler au Hangar (un gros park connu).

-Quand on est Magalie Pottier, championne de race on doit te regarder bizarrement sur un park, non ?

En fait je découvre plein de nouvelles personnes et franchement j’ai un très bon accueil, on me donne souvent des conseils.

MAGALIE-POTTIER5

Je n’avais pas touché un vélo depuis un an…

-Le fait d’avoir fait de la race, c’est quand même un sérieux atout pour le free ?

Oui, je connais le bmx et les bons appuis. En plus les freestylers à l’heure actuelle s’entraînent souvent sur des pistes de race pour développer le cardio.

-Lorsque tu as remis les pieds sur des pédales après ton diplôme de kiné, tu n’avais pas roulé en BMX depuis combien de temps ?

Je n’avais pas touché un vélo depuis un an à cause de ces études !

MAGALIE-POTTIER13

-Le fait que ce soit une nouvelle discipline Olympique, est-ce un élément que tu prends en compte ? Tu y penses à une éventuelle participation en Freestyle à Tokyo ?

Non franchement ce n’est pas ça qui m’a incité à essayer le freestyle. Après on ne sait jamais, j’ai l’expérience des JO alors pourquoi pas, que ce soit sur un vélo ou alors en tant que kiné, tout est possible si l’occasion se présente…

J’ai besoin aussi de pouvoir gagner ma vie car je ne compte pas sur le Freestyle.

-Tu arrives à combiner alors ton nouveau métier de kiné et le free, mais tu as aussi commencé à travailler ?

J’ai fait un remplacement de 3 semaines dans le cabinet d’Emmeline Ragot (ex-championne de VTT/DH) à Cognac  lorsqu’elle a été kiné pour l’Équipe de France lors des championnats du monde de VTT. J’allie donc les deux pour le moment. Je vais aussi commencer une formation d’une année kiné/sport à partir de novembre pour avoir plus de compétences. J’ai besoin aussi de pouvoir gagner ma vie car je ne compte pas sur le Freestyle.

MAGALIE-POTTIER30

-Alors pour conclure Magalie Pottier va nous rentrer des backflips l’an prochain ?

Hahaha, je ne l’imagine pas pour le moment. Mais ayant discuté avec Patrick Guimez, il paraît que ce n’est pas la figure la plus compliquée à rentrer. On verra déjà comment ça se passe dans un bac à mousse… :-)

-En tout cas, on te souhaite que tu nous le rentres et surtout, on va te suivre dans cette nouvelle aventure avec beaucoup d’intérêt !

Merci Fabmx1, rendez-vous sur un park !

MAGALIE-POTTIER11

 

 

 

 









Vous aimerez aussi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
PUMPTRACK Challenge International Compétition originale et assez inédite, un Pumptrack Challenge International, est organisé ce week-end à Châteauroux...