ITW de notre Championne du Monde Mariane BELTRANDO.

18/08/2019  Par Fabmx1 
0


Mariane Beltrando est une pilote déterminée, votre serviteur fait parti de l’Occitanie ou je vois rouler Mariane depuis quelques années. Mariane est impressionnante dans son pilotage. Nous souhaitions revenir avec elle sur sa saison 2019, ses frustrations, ses consécrations. Mariane c’est à toi !!

26072019123140

Mariane bonjour, dis nous qui tu es et comment es tu venue au BMX ?

Bonjour, je m’appelle Mariane Beltrando, j’aurai 16 ans dans un mois, je rentre en 1ere générale. J’habite à Balaruc le Vieux, commune à 20 minutes de Montpellier et je m’entraine à Frontignan.

Je pratique le BMX depuis l’âge de 4 ans grâce à mon grand Frère François qui en faisait. A force de l’accompagner sur les courses, j’ai eu envie de faire comme lui.

Peux tu nous parler de tes entrainements, ton coach ?

Je m’entraine entre 5 à 6 fois par semaine selon les périodes.

Je fais 2 entrainements sur la piste, 2 entrainements de musculation, 1 entrainement de renforcement musculaire à poids de corps et une vélocité dans la semaine.

On adapte les entrainements en fonction des échéances mais bien sur à chaque fois on se donne à 100 %.

Le plus important se fait à l’entrainement.

66380573_3162789237079608_2026036777621389312_nMichael Chalvon est mon entraineur. Beaucoup de nos proches nous disent que nous sommes comme un vieux couple :) ça fait environ 10 ans qu’il m’entraîne et j’espère qu’il continuera à m’entrainer encore très longtemps. Il est un peu comme mon meilleur ami dans le sens ou il me connait parfois mieux que moi-même. Il est toujours là pour moi mais quand ça ne va pas, il sait me le dire que cela me fasse plaisir ou non !

C’est vrai que ce n’est pas toujours facile, il y a même des fois ou j’en pleure mais je sais que c’est pour me pousser à donner le meilleur de moi même et quand je vois ce que l’on a accompli tous les deux (même s’il ne veut pas l’admettre), Micka a sa part de réussite dans ce que j’ai accompli aujourd’hui.

Je remercie Michael Chalvon, je suis fière de nous deux. 

J’ai aussi la chance d’avoir des parents qui s’investissent à 1000% dans ma passion et qui me soutiennent quoi qu’il arrive. Dans les bons comme dans les mauvais moments. Mon père m’accompagne sur tous les déplacements et ma mère s’occupe de l’association et des démarches au quotidien. https://www.facebook.com/espoirs.riders.bmx.race/?ref=br_rs

14042019122917

Nous savons tous que l’entrainement est synonyme de résultats, tu nous l’as prouvé cette année, quels sont tes objectifs pour les années à venir ?

Mes objectifs pour les années qui arrivent sont tout d’abord de me faire plaisir un maximum car c’est pour ça qu’on pratique un sport à la base, et sans plaisir, il n’y a plus d’envie et donc plus de progression !

Je voudrais essayer de faire des coupes du monde pour pouvoir me confronter aux meilleures, à mes idoles et plus j’arriverai loin plus je serai heureuse. Quoi qu’il en soit j’aurai appris.

Ca me motivera plus que jamais à m’acharner à l’entrainement.

J’aimerais aussi être qualifiée pour le championnat d’Europe et du Monde et pouvoir essayer de garder les titres que j’ai eu cette année. Et puis je vais redoubler d’efforts à l’entrainement et essayer d’aller chercher le maillot Bleu, Blanc, Rouge que j’ai perdu cette année à Calais.

12012019102527

Nous reviendrons sur la finale à Calais ou tu étais absente, parle nous de ta saison qui vient de s’achever.

Et bien concernant ma saison passée, tout à bien, très bien commencé. J’ai appris que j’étais surclassée en junior femme (sauf courses officielles et courses sous règlements UCI comme les indoors et SQY).

J’ai rentré deux finales à l’indoor d’Avignon aves les élites.

J’ai remporté l’indoor de Tours.

J’ai gagné les deux premiers Week-end de coupes de France.

Et puis environ deux semaines avant la coupe de France à Besançon j’ai eu de grosses fatigues, des sauts d’humeur et je prenais du poids sans manger. Un bilan sanguin a révélé que je souffrais d’hypo-thyroïdie.

L’hypo-tyroïdie est compliquée pour un sportif.

Peux tu nous parler de cette maladie qui est à l’origine de multiples abandons dans ta saison.

Ce n’est pas une maladie grave mais le problème c’est que c’est une maladie qui provoque un dérèglement hormonal important. J’ai commencé un traitement au retour de Besançon afin de rééquilibrer ma Thyroïde. Comme je l’ai dit ce n’est pas grave mais c’est fatiguant et ce n’était pas facile à l’entrainement. Michael Chalvon et mes amis ne me reconnaissaient pas dans mes sauts d’humeur !

Et puis comme vous le savez, cela a compliqué mes compétitions. J’ai du abandonner à Sarrians, SQY et calais car je souffrais de crampes et de grosses fatigues à l’effort. Pour revenir sur Calais, après ma demi-finale j’ai ressenti des crampes, une grosse fatigue et envie de vomir. J’ai donc décidé avec mon entraineur, mon père et le médecin de la course de ne pas courir la finale car je ne voulais pas mettre ma santé en danger sachant que des grosses échéances arrivaient juste après.

Cela a été difficile je ne le cache pas, lorsque l’on se prépare pendant des mois pour ce genre d’évènements et que n’on ne peut pas défendre ses chances c’est très frustrant. 

Dans quel état d’esprit as tu appréhendé l’Europe et le Monde après la décision de ne pas courir ta finale au France ?

Avec mon entraineur on a complétement changé de point de vu sur la compétition !

Je suis rentrée plus déterminée que jamais et j’arrivais à l’Europe surmotivée. Avec mon entraineur on a complètement changé de point de vu sur la compétition et ça a payé puisque j’ai réussi a garder mon titre de championne d’Europe.

25072019110540

Et puis finalement Zolder dans la même optique qu’à l’Europe. Je n’étais pas venue pour gagner mais pour faire mieux. Avec Michael Chalvon on a eu une longue discussion la veille de la course et j’étais prête à tout donner. Le jour de la course n’a pas été facile pour tout le monde à cause de la chaleur, des pauses, le stresse de ne pas savoir si nous allions avoir des finales mais j’ai encore une fois réussi grâce à Micka à rester concentrée et j’ai remporté la finale !

Le BMX c’est quoi pour toi ?

J’aime le BMX, l’adrénaline, les déceptions, les défaites où le plus important est de savoir se relever et prendre sa revanche à la course d’après. Malgré le fait que le BMX soit un sport individuel, on est avec les filles ou avec mes partenaires d’entrainements avant tout une grande famille sur laquelle on peut toujours compter.

Parle nous de tes partenaires.

Pour mes sponsors, j’ai dans le vélo ICE avec Eric Gassin et Olivier Clerici qui me suivent depuis deux ans. Ils m’ont permis d’obtenir des contrats avec Royal Vélo France qui me fournit du matériel Bell France, Giro France et Compex. J’ai ensuite Mytracks et la marque de mon entraîneur Shäby.


67501222_10214986818528078_5034318209172373504_n

A coté j’ai une association que mes parents ont créé il y a 4 ans, elle s’appelle Espoirs Riders BMX Race grâce à laquelle je trouve des sponsors hors vélo qui m’accompagnent financièrement. Appart’city, prend en charge une grosse partie de ma saison ainsi qu’Iperia Institut. J’ai également un sponsor qui prend en charge les réparations du véhicule qui sert aux déplacements LDE Auto Balaruc le Vieux.

Merci Mariane pour cette Interview, tu es une pilote déterminée, nous aimons te voir rouler et t’envoler vers les titres, tu es vraiment impressionnante sur ton Bike. Tu parles avec humilité et tu t’es livrée à nous sans tabous, nous comprenons mieux maintenant les problématiques que tu dois affronter. Avec ton staff, tes parents, Michael Chalvon ton coach tes partenaires on a bien compris que tu ne lâcheras rien et redoubleras d’effort pour briller dans notre sport. Respect Mariane !!

Voici le palmarès de Mariane :

- 7 fois championne de France

- 4 fois championne d’Europe 

- 2 fois championne du monde, en étant montée 7 fois sur le podium en 8 championnats du monde.

J’ai remporté 3 fois la coupe de France, avec cette année 8/8 coupes de France en juniors.

 









Vous aimerez aussi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
Girl Power en BMX Freestyle Park, présentation de Laury Perez ! Laury Perez est une Rideuse en BMX Freestyle Park, Fabmx1 tenait à vous présenter Laury, qui est un des espoirs Français...