DOSSIER: 3 méthodes au top pour soigner tes pizzas !

06/10/2017  Par Fabmx1 
0


Mais que ça fait mal une bonne pizza ! On ne parle pas de la spécialité Italienne mais bel et bien de la fameuse « pizza » du rider,  savoureusement douloureuse après un bon crash sur le bitume ou la petite gravette assassine qu’il y a sur nos belles pistes Françaises… Des pizzas, 100% des bmx’ers connaissent le topo mais peu savent bien les soigner. On a trouvé 3 méthodes efficaces pour vous !

Une bonne pizza sur le bras, l’épaule ou la jambe, c’est en moyenne une semaine de souffrance, que ce soit la journée ou dans le lit, sous la douche et on ne parle même pas de maman qui vous met un gros tir car elle en a marre de laver les draps souillés de sang… Bref, même si pour faire les durs, on exhibe devant l’assemblée et évidemment sur les réseaux sociaux (car on est des durs nous les riders !) nos magnifiques pizzas… et bien dans l’intimité et à l’abri des regards, on galère un max et on en souffre atrocement !

****Ames sensibles s’abstenir***

En espérant que vous ne soyez pas à l’heure du déjeuner…Voici une galerie de « Pizzas » que nous ont envoyé nos internautes sur la page Facebook Fabmx1. Oui, ça fait très mal… (Merci pour vos clichés et en espérant que vous ayez bien cicatrisé, sinon, lisez plus bas !)

Sans-titre-2

Avant toute chose, il est quand même important et fondamental de rappeler qu’une bonne paire de coudières, de genouillères et un gilet de protection intégral, seront toujours mieux, qu’un bon mois à galérer avec une belle pizza et les souffrances que ça engendre… Donc, protégez-vous efficacement, c’est largement moins douloureux !

Mais, comme parfois on n’a pas forcément la protection idéale ou on fait preuve de négligence (ou d’inconscience!!!), voici 3 méthodes pour bien soigner vos pizzas ! Notez qu’il existe un grand nombre de méthodes pour soigner ce type de plaies, du remède « miracle » de grand-mère aux médicaments prescrits par les médecins. Nous en avons sélectionné 3 pour vous.

A/ La méthode dite « classique » souvent conseillées par les médecins et que l’on a récemment expérimenté pour vous (votre serviteur en a fait les frais ! ) et que l’on vous détaille:

Les premiers jours une grosse pizza fait atrocement mal et peu parfois difficilement être supportable… On conseille évidemment d’aller chez votre médecin pour faire un contrôle de votre plaie. Il est fortement conseillé pour calmer la douleur de prendre des médicaments antalgiques (anti-douleurs prescrits par le médecin). Cela vous évitera de passer des nuits blanches (la journée on supporte le mal, mais la nuit non !). 

20170829_191614

1) Juste après la chute, l’idéal est de nettoyer la pizza efficacement avec de l’eau froide et mieux avec du savon antiseptique tels que du Cyteal (on le trouve en pharmacie). Donc avec de l’eau (l’idéal c’est sous un robinet), on prendra le soin de faire mousser avec le Cyteal la plaie tout en essayant de bien extraire les éventuels résidus, la plupart du temps collés à la plaie, que ce soit les graviers, la terre ou les végétaux (herbe). Il faut absolument ne pas négliger le nettoyage, sinon c’est la porte ouverte aux infections ! C’est comme pour toute chose, on prépare bien le terrain pour une guérison efficace…

20170829_191635

2) Une fois la plaie parfaitement nettoyée et surtout bien séchée à l’air ou avec un sèche cheveux (on évite les plaies humides propices aux germes), on va la badigeonner de Betadine avec des compresses stériles. Cherchez pas autre chose, il n’y a pas mieux pour désinfecter une plaie… Désinfecter toujours du centre de la plaie vers l’extérieur pour éviter d’amener les microbes qui sont à l’extérieur dans la plaie.

cicatrisation-plaies-equines-antiseptiques-iode-1

3) Ensuite, il existe deux alternatives, soit vous laissez à l’air libre, mais souvent pas forcément sûr car la plaie n’est pas protégée des agressions et des frottement. Ou alors, vous recouvrez la plaie avec une compresse de Tulle gras  que vous changerez tous les jours (Il en existe en pharmacie, mais ça coûte un bras !). Si la pizza est sur un membre, le truc pratique est d’enfiler un manchon type bas en résille (Surgifix/Urgo)  pour tenir le tout (et éviter les bandages qui arrachent les poils !).

20170829_191654

Pour info, on a testé l’Éosine… Ce n’est pas franchement l’idéal sur une grosse pizza, car ça sèche certes efficacement la plaie, mais en contrepartie çà ne favorise pas l’apparition naturelle des croûtes « épaisses ». En effet, des « minis » croûtes apparaissent effectivement très rapidement, mais sur les grandes surfaces, elles cassent (comme le dessus d’une crème brûlée !) au moindre mouvement et font plus mal qu’autre chose, donc pas l’idéal. La photo de la jambe de votre serviteur ci-dessous illustre bien nos propos… Et je peux vous garantir qu’à ce moment-là et bien j’ai douillé ! :-)

20170901_191845

 

Mais attention, ne vous amusez pas à enlever les croûtes…

4) Durant 15 à 20 jours, recommencez les étapes 2 et 3 tous les jours et après la douche. Dans la douche, utilisez toujours le Cyteal pour nettoyer la plaie. Au bout de 15 jours, si vous avez bien bossé votre pizza sera sèche et les croûtes seront là ! A ce stade c’est presque gagné ! Mais attention, ne vous amusez pas à enlever les croûtes comme on aime trop souvent le faire car il est vrai que çà démange… En effet, on laisse la nature faire le job, laissez cicatriser et vos croûtes tomberont naturellement ! Si vous arrachez les croûtes trop tôt, la jeune peau juste dessous ne sera pas encore bien formée, très fine et trop fragile (donc au moindre incident, « re » croûte… On ne gagne pas du temps ainsi !).

Pour info: Il se peut que suivant la taille de la pizza vous ayez une partie du membre qui enfle. Suite à la grosse pizza que j’ai eu sur le mollet, 2-3 jours après, j’ai eu la cheville qui a gonflé. Ayant eu peur d’une éventuelle infection, j’ai contrôlé ma température (qui était normale) mais par précaution, je suis allé chez mon médecin qui m’a rassuré en me disant que c’était une réaction normale. Donc pas d’inquiétude si ça gonfle…

20170829_194341

 

5) Une fois les croûtes tombées, il va falloir nourrir la jeune peau pour faciliter l’épidermisation. Nous avons utilisé du Cicaderma, une pommade homéopathique particulièrement efficace et indispensable pour régénérer la peau. Si vous négligez çà, vous risquez d’enflammer la peau et d’avoir des cloques ou d’autres nouvelles plaies au moindre frottement car la peau juste après une croûte est super fragile. C’est pas cool du tout de repartir dans le processus « croûte », surtout quand on s’est tapé 3 semaines de soins en amont…. Certains utilisent aussi de la Vaseline pour assouplir la peau (même avant l’apparition des croûtes définitives), mais on est pas certain de son efficacité…

20170915_080312

B/La méthode de l’urgentiste Jeff Chaumelle, expert du corps médical connaissant parfaitement les désagréments et les contraintes d’une bonne pizza après un crash de BMX. Jeff est présent les w-e sur les pistes en tant que médecin, alliant son métier et sa grande passion pour le BMX.

« La guérison rapide doit se faire en évitant que la pizza ne devienne une margarita avec plein de champignons !!! Donc nettoyage (eau et savon) décapage (retirer tous les débris) puis si petite pizza, faire sécher : éosine aqueuse (l’alcoolique piquera nos pitchounes) si de belle taille, il y a un produit bluffant le « CICALFATE » de chez Avene en couche épaisse sur une compresse avec une bande par-dessus deux fois par jour.

c61468_cicalfate_restorative_skin_cream_40ml copie

Au départ, tu auras l’impression d’avoir la plaie décapée puis facilites l’épidermisation (refaire la peau), par contre pas remboursé car produit de beauté ! Si tu veux des trucs remboursés (prescrit par le médecin) tu peux faire la même chose avec du Tulle gras mais bien moins efficace et rapide ! »

C/La méthode peu orthodoxe dite « du rider » ou appelé « la méthode barbare » ou encore la méthode de « Vins’ » (inventé par Vincent Pelluard!!) et pour finir, la méthode que nous a donné le vainqueur de la coupe du monde SX 2017, Sylvain André, grand adepte des pizzas en tout genre !

« J’ai une technique que Vins (Pelluard) m’a passée, et qui marche fort. Toute plaie, tant que ce n’est pas profond= Nettoyage, séchage bien sec, et direct je colle de l’Hypafix. Tu sais le « scotch  » que tu mets normalement par-dessus une compresse. En coupant les rebords en arrondis. Et à garder le plus longtemps possible (4 à 5) jours. Chaque soir douche, on nettoie le dessus, et bon séchage.

Ça paraît barbare de coller à même la plaie…

csm_HYPAFIX_39_55bde67046

Et en fait au bout de 4-5 jours, quand tu l’enlèves, t’as cicatrisé et tu es tout rose, comme quand t’enlèves la croûte. Surtout à appliquer le soir du crash, sinon ça commence déjà à sécher et à faire la croûte. Ça paraît barbare de coller à même la plaie, mais c’est beaucoup plus pratique, et ça marche fort ! Et au bout de 4-5-6 jours même, tu l’enlèves à l’eau bien chaude sous la douche, tranquillement…”

_FAB3695

 









Vous aimerez aussi




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
10ème Open Night FLY Series/Dossier d'invitation Le 21 octobre on annonce un très beau plateau pour le 10e Open Night Fly Series à Besançon. Des tops pilotes, 2900 € de primes...