BELLFLOWER ou l’esprit du BMX américain…

08/02/2015  Par Fabmx1 
3


Il existe un petit coin de paradis en plein Los Angeles, qui a fait l’histoire du BMX américain. Le track de Bellflower est un mythe, un lieu de culte tellement connu en Californie et aux USA,  que tous les Pros de l’histoire, ont forcément posés leurs roues sur la terre de cette piste naturelle, entourée de fleurs et au charme fou… Il est fréquent d’y croiser Strombergs, Pohlkamp, Daudet, Reade, et tous les AA-Pro du coin. Nous avons été sur ce track mythique, on a voulu comprendre comment un track privé fonctionne aux USA. Bienvenue à BELLFLOWER !

_FAB0973

C’est dans une structure privée « Hollywood Sports Paintball Complex » que le track de Bellflower est situé. En plein cœur de Los Angeles, il est géré par une dame d’une cinquantaine d’années, Tammy ESTEP, véritable figure et le boss du track. Passionnée de BMX, très accueillante, c’est elle qui contribue au charme de ce lieu et la convivialité qui en émane. Tout le monde du BMX en Californie connaît Tammy, elle nous a reçu chaleureusement lors de sessions et de reportages en fin d’année 2014. Nous lui avons posé quelques questions au sujet du fonctionnement du track.

_FAB0972

Nombreux sont les tracks aux USA, qui sont gérés par des structures privées et non des clubs. Ces structures rentabilisent leur piste en faisant payer les sessions, avec des stages/entraînements (« clinics ») et des races régionales hebdomadaires, la plupart du temps organisés le soir.  Ainsi, le truc qui est génial, c’est que si vous êtes de Los Angeles ou sa banlieue, du lundi au dimanche, vous pouvez rouler sur différents tracks et vous vous faites un programme de 7 petites races ou 7 entraînements ou stages avec des pros.

_FAB0981

Car évidemment, les structures privées qui gèrent ces tracks, se sont entendues pour essayer au mieux de s’organiser pour que chaque jour et sur chaque track différent, il y ait une race ou un entraînement. Ce système est excellent, car il permet de rider quasiment tous les jours, sur divers tracks et en fonction de vos souhaits. Si  vous avez envie de faire une race pour vous préparer dans cette configuration, c’est possible et quel que soit le jour !

_FAB0976

Évidemment, il ne faudra pas avoir peur de prendre la voiture et faire plusieurs dizaines de kilomètres car à L.A, les distances sont multipliées par dix par rapport à chez nous. Il faudra aussi éviter les heures de pointe entre 16 h et 18 h, à moins d’aimer les bouchons…

_FAB0860Ceci dit, les races ou entraînement se déroulent la plupart du temps en soirée car tous les tracks sont éclairés. Et puis, il fait tellement chaud en général la journée, que c’est inroulable. Mais le track de Bellflower est apprécié par les pros car il y a de l’ombre, beaucoup de bosses et de nombreux enchaînements. Et puis l’ambiance y est vraiment à part, il y a des « good vibes » dans le coin et on s’y sent vraiment bien… Ici Shanaze Reade en action dans le premier virage en terre californienne qui va bien… On remarque les belles fleurs roses tout autour, qui donnent encore plus de magie à cette piste.

_FAB0950

Le track de Bellflower est réalisé en terre naturelle très poussiéreuse, et Tammy doit arroser avant les sessions, pour éviter que les pilotes s’asphyxient… Nous lui avons posé quelques questions juste avant l’ouverture, pour mieux comprendre le fonctionnement d’une piste californienne.

ITW TAMMY ESTEP:

Hello et merci de nous accueillir Tammy. Alors tu es la patronne de ce track ?

Salut les gars, oui, je suis la responsable et je gère cette piste à tous les niveaux.

Cette piste est ouverte à tout le monde ?

Oui, Bellflower est ridé par tout type de pilote, du débutant de 4 ans au sénior de 60 ans, il y a aussi pas mal de pros quasiment tous les jours qui s’entraînent.

_FAB0949

Combien coûte l’entrée ?

Pour les pros, c’est gratuit. Par contre, si  vous êtes un amateur, et que vous avez une licence (obligatoire) USABMX, une simple session (practice) revient à 7 dollars. On organise aussi des entraînements trois à quatre fois par semaine avec notre coach et ex-pro Robert De Wilde, qui sont à 20 $.

Vous organisez aussi des races régionales toutes les semaines ?

Oui, on organise même plusieurs courses régionales par semaine, jusqu’à trois/quatre, en semaine le soir et en journée le week-end. L’inscription est de 12 $ par course et par pilote.

Quand c’est la bonne période, le week-end ça monte jusqu’à 50/70 riders…

_FAB0957

Quelle est la fréquentation moyenne par jour ?

Ça dépend des périodes, en ce moment les kids ont la possibilité de faire du football, du basket, du baseball et d’autres sports, donc on a un peu moins de riders. Entre 10 et 30 par jours. Mais quand c’est la bonne période, le week-end ça monte jusqu’à 50/70 riders. Surtout quand il y a des races ou on peut avoir jusqu’à 15 manches.

Vous avez des sponsors, des marques qui investissent dans votre track ?

Non, on est une structure privée rattachée au complexe de Paintball et Airsoft Hollywood Sports, des marques nous passent du matos ou des équipements mais pas d’argent. 

Il n’y a pas beaucoup d’argent dans le BMX, ce qu’on gagne avec les entrées, les clinics et les races, permet de faire uniquement fonctionner le track.

_FAB0954

Donc c’est Hollywood Sports qui gère toute la partie financière du track ?

Oui en effet, mois je suis employée. Je suis responsable du track mais employée, mais au final peu importe, c’est comme si c’était le mien car ça fait plus de 10 ans que je suis là !

Ça génère de l’argent une piste comme ça ?

Vous savez… Il n’y a pas beaucoup d’argent dans le BMX, ce qu’on gagne avec les entrées, les clinics et les races, permet de faire uniquement fonctionner le track. Tout coûte cher, les trophées que l’on donne pour les courses, l’entretient régulier du track, l’eau, l’électricité que l’on consomme tous les soirs pour l’éclairage… 

_FAB0952

 

Vous êtes nombreux à travailler ici ou tu es seule ?

Presque, mais on a quelques employés, mon fils s’occupe de refaire la piste de temps en temps notamment il y a 2 mois. Ça nous a coûté un peu de dollars mais on a récolté des fonds de la part des pilotes et des passionnés du coin, avec une cagnotte que l’on a fait et qui a financé ça.

Donc pour résumer, Bellflower c’est la passion qui l’entretient principalement ?

Oui, c’est bien résumé en effet, on ne gagne pas beaucoup d’argent, mais au final on est heureux et c’est notre passion. Les gens sont contents de venir chez nous, il y a une vraie vie et de la joie autour de ce track, n’est-ce pas là l’essentiel ?

_FAB0986

_FAB0873

_FAB0956

_FAB0959

 

 

 









Vous aimerez aussi




3 Commentaires

Ça c’est du bmx spirit!!!


Sans compter que la cabane de Tammy est un véritable musée à la gloire de tous les riders qui ont roulé sur le terrain. Elle dispose d’une collection de malade, ça va du trésor très old-school aux bijoux les plus récents.


Ah oui, et en plus à la fin d’une bonne session, elle offre sa canette de Rockstar bien fraîche ;-)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire plus
Ça bouge du côté de la FFC ! Voici le PV de la dernière Commission Nationale de BMX des 16 et 17 Janvier 2015. Les toutes dernières infos et décisions...